Dialogue avec soi même pour identifier les blocages. (Attention censure : je me mets à nu. hi hi hi)



image d'illustration : source : http://carolinepc40-peintures.overblog.com/2014/05/dialogue-imaginaire.html

le dialogue à soi pour identifier les blocages.

Il y a quelque temps je vous avais parlé des pensées racines, vous vous rappelez ?

Et bien c'est dans le même esprit :)

En gros, on joue les bi-polaires volontairement.

Oui oui ! Et on y va franco sinon on risque de passer à côté.

Le but de l'exercice étant d'identifier la source d'un comportement négatif afin de pouvoir la comprendre pour mieux parvenir à s'en défaire.

Encore faut-il avoir conscience que l'on a un "problème", un comportement négatif.

Donc pour vous éclairer je vais vous partager une mise en situation. La mienne !

Je vous parle souvent d'éducation positive, de communication non violente et développement personnel mais vous vous doutez bien que si je suis à fond la dedans c'est que quelque chose m'y pousse ?! Et oui, si j'ai plongé dans le développement personnel c'était pour répondre et guérir mon mal être, si j'ai plongé dans l'éducation positive c'est parce que je ne me considérai pas comme une mère idéale et particulièrement douce, et enfin si j'ai plongé dans la communication non violente c'est parce que je ne me considérai pas comme quelqu'un de particulièrement tendre dans mes échanges verbaux et dans mes relations avec mes proches.

De loin je ressemble à un agneau mais de près j'ai souvent pu ressembler à un vilain monstre-tout-moche-pas beau-vilain-crado qui crache son venin sur qui s'approche trop près.

--- Beurk ---

D'où mon penchant pour tout ce que je viens de citer car j'avais bien conscience de mes "problèmes" et je ne supportai plus de rester dans ce personnage de monstre pas beau vilain crado. Je souffrais trop, beaucoup trop. Je souffrais de mes propres comportements. Je souffrais de la façon dont je me percevais, de la façon dont j'agissais ou plutôt dont je REagissais la plupart du temps.

J'ai donc commencé il y a quelque temps (plus d'un an) un ENORME travail sur moi, et me débarasse peu à peu de mes vilains pustules comportementaux et autres souffrances en tout genre. (Si ça prend autant de temps c'est parce que je suis particulièrement exigente et que j'ai beaucoup travailler seule, tandis que si l'on choisi d'être accompagné par un ou des thérapeutes on avance plus vite :) En ce qui me concerne j'ai travaillé beaucoup seule par manque de moyen financier tout simplement, et que dans mon idée de base une thérapie ça coûte cher et puis aussi car je suis curieuse de tout et que j'aime piocher à droite à gauche différents outils qui me parlent et m'attirent. car à mon sens plus on a de corde à son arc, plus on vise dans le mille :) (c'est pourquoi je me suis essayé à plein de chose et que je vais vous partager tout ça sur le blog ! hihihi)

Revenons-en à nos moutons.

Je me suis donc posée, avec un papier et un crayon et j'ai commencé à m'écrire à moi même au sujet d'un comportement que j'avais et que je ne supportais plus. J'avais tendance à crier et à m'impatienter trop souvent avec mes enfants. (et je ne supportais plus de réagir de la sorte) donc j'ai commencé à me questionner, ou plutôt à questionner "Le monstre vilain pas beau".

Pourquoi cries-tu sans arrêt ? pourquoi tu ne supportes aucun bruit ? aucune agitation ?

- Parce que j'ai besoin de calme, je te protège des distractions, pour ne pas que tu t'éloigne de tes objectifs, pour ne pas que tu perdes le fil de tes pensées. Je te protèges de autres !

Mais "les autres" ne sont pas un danger ?! Ce sont mes enfants !

-Oui mais ils crient tout le temps et font du bruit. Ils ne te respectent pas !

Mais enfin, ce n'est pas un manque de respect ?! c'est du jeu, de la joie, de l'innocence, de la gaité, de l'amour de la vie !

-Oui mais moi j'ai peur de la vie ! Peur de ne pas y arriver comme je voudrai, peur de tout rater, peur de ne pas être à la hauteur, peur de vivre mes rêves et d'être blasée ensuite, peur de tout, de réussir, et de ne pas réussir. Peur que ça n'aille pas assez vite, peur que ça passe trop vite, peur que ça ne marche pas exactement comme je voudrais.

Pourquoi tu as besoin d'un "respect démesuré et total" ?

Parce que je suis quelqu'un de bien, de bon, d'important, je ne suis pas une "bonne à rien" qui ne sait pas se défendre. Je mérite le respect. (alors petite parenthèse, là concrètement ça fait référence à quelques années dans mon enfances, assez compliquées, où j'étais la petite victime de quelqu'un (qui ne savait pas ce qu'il faisait) et où je me laissais complètement marcher sur les pieds par peur de blesser à mon tour. Ne sachant trop bien ce qu'était la souffrance j'étais paralysée à l'idée de me défendre car je ne voulais pas que l'autre personne ressente de la souffrance si je me défendais)

Je te protège simplement du manque de respect car je ne veux pas que tu revive ça. C'était trop douloureux. C'est fini je ne te laisserai plus être dominée !

Mais il n'y a pas besoin de dominer pour se protéger ! Mes enfants ne sont pas un danger !

...

Grâce à cet exercice j'ai pu prendre conscience du fait que mes blessures du passées agissaient encore pleinement sur mon quotidien ! (encore elles ! Tsss !) Car mon inconscient voyait "les autres" comme des menaces à mon bien être. Il voyait mes enfants comme des menaces et leurs comportements comme un manque de respect ! (c'est archi dur dit comme celà mais concrètement je m'aperçois que c'était le cas !) Il cherchait à se protéger de la souffrance du manque de respect qu'il a connu et enduré il y a longtemps et donc se mettait tout de suite en position de défense dès qu'il se sentait attaqué ! Même si il n'y avait aucun attaque et encore moins des attaques personnelles ! En fait notre esprit se prend littéralement pour le centre du monde et cherche à tout prix sa survie, il est prêt à tout pour se/nous protéger de diverses menaces éventuelles et imaginaires !

J'ai compris aussi que j'étais complètement bouffé par la peur ! Que toute la journée je ruminai mes angoisses multiples et complètements contradictoires en plus ! J'ai compris que mon comportement COMME CHAQUE COMPORTEMENTS "NEGATIF" Cache en réalité une intention positive. Qui, ici, était de me préserver de la souffrance.

Merci à MAI LAN de la chaîne youtube "les guerriers pacifiques" pour sa vidéo sur le sujet.

Je vous invite à la suivre sur facebook "Les guerriers pacifiques" et sur sa chaîne youtube du même nom.

C'est un gros coup de coeur. <3

#dialogueavecsoi #blocages #comportementsnégatifs #developpementpersonnel #connaissancedesoi #amour #bienêtre #libération

Venez me rejoindre sur Facebook et suivre les actualités, les dates de départ des accompagnements de groupe, des balades méditatives et les événements :)

  • Facebook Black Round
Black on Transparent.png

© Tous droits réservés

Énergies Nature by Sarah

Siren : 848 813 325